Cette superbe œuvre d’Ilana Isehayek installée au Collège International de l’Esplanade depuis 1998.

Cette œuvre, intégrée à l’architecture du bâtiment, est composée de deux éléments qui dialoguent dans l’espace à travers leurs similitudes formelles et symboliques.

Le cylindre de béton brut qui cache l’escalier de secours devient ainsi l’écrin dans lequel sont enchâssées de grandes formes en fuseau, inspirées ouvertement du découpage cartographique du monde proposé à la renaissance par Martin Behaim.

 

 

Dans la partie supérieure du cylindre, intégrée à la salle du centre de documentation, ces fuseaux accueillent un travail subtil et délicat de mise en forme et en écrin de graffitis d’écoliers recueillis par l’artiste sur d’anciens pupitres d’écoliers.

La partie inférieure du cylindre, en symétrie verticale dans la cour du collège, propose aux élèves les mêmes formes, cette fois en béton brut prêtes à accueillir, comme en miroir, les graffitis des élèves d’aujourd’hui.

Sur le mur extérieur faisant face au Centre de documentation, la forme en fuseau est reprise sous la forme d’une barque symbolique en suspension qui semble s’élever vers le ciel.

Cette œuvre puissante et poétique conduit une réflexion formelle sur les tensions entre l’extérieur et l’intérieur de l’œuvre, sur la multiplicité des évocations induites par la répétition de formes simples ainsi que sur les thématiques mêlées du voyage, de la cosmogonie et de l’imaginaire scolaire.

 

Ilana Isehayek est une artiste de nationalité canadienne qui vit et travaille à Strasbourg.

Une grande partie de son travail est visible sur le site : http://www.ilanaisehayek.com/

ilana isehayek 2