Le projet implique 6 écoles de 4 pays différents : 3 écoles italiennes, 1 chypriote, 1 catalane, 1 française.

Ce sont toutes des écoles secondaires de deuxième année, qui ont analysé les problèmes communs sur la base d'une analyse SWOT qui a conduit à la construction d'un arbre à problèmes :

  • les étudiants ne sont pas conscients des valeurs de citoyenneté active, tant au niveau local, national qu'européen.
  • ils n'ont pas d'esprit critique et, très souvent, suivent les masses et les informations sur les réseaux sociaux qui, parfois, sont trompeuses et les conditionnent, tombent dans un individualisme exagéré, qui les éloigne des relations et d'eux-mêmes.

Les objectifs suivants découlent de ces questions :

  1. renforcer la citoyenneté active et consciente chez les étudiants,
  2. stimuler l'esprit critique des élèves pour une capacité de lecture plus consciente dans le monde,
  3. Augmenter les compétences méthodologiques-didactiques des enseignants pour un enseignement qui :
    • stimule la pensée critique chez les élèves,
    • accroît la citoyenneté active et donc la prise de conscience de l'Union européenne et de ses possibilités,
    • utilise l'anglais comme langue véhiculaire, dans les contextes CLIL,
    • applique l'apprentissage coopératif comme moyen d'apprendre mieux et d'apprendre, grâce à une comparaison continue.

Deux formations :

  • une sur l'Europe, sur la structure et les opportunités qu'elle offre aux jeunes et à leur avenir, pour construire une démocratie,
  • une sur la méthodologie du débat, comme une approche et un outil de travail (Recherche, analyse, construction de procédés et création de produits, sur la base des arguments choisis, des études et des idées disciplinaires).

Véritable débat entre étudiants de différents pays...

  • 3 mobilités, échanges entre étudiants, dont le dernier à Strasbourg, siège du Parlement européen,
  • Les méthodologies utilisées seront centrées sur les leçons frontales, le travail de groupe, la recherche de groupe, le travail individuel et le débat.

Les résultats que nous avons l'intention d'obtenir sont :

  • l'acquisition de la conscience des responsabilités, des droits et des devoirs qui implique nt d'être membre d'une communauté,
  • la participation à des processus démocratiques au sein d'une comm
    unauté,
  • l'attention aux perspectives alternatives et le respect du point de vue de l'autre,
  • l'évaluation critique de l'information,
  • les valeurs de l'éducation à la citoyenneté et à la Constitution,
  • l'amélioration des compétences clés de Lisbonne, en particulier en STEM, linguistique, numérique et sociale et civique, apprendre à apprendre.

En fait, les sujets qui se développeront seront portés par les politiques environnementales et migratoires, impliquant stem et disciplines sociales, dans une vision de GLOBAL PERSPECTIVE.

Le projet sera suivi tout au long de son cycle et évalué dans les premiers et anciens postes avec des étapes trimestrielles, intermédiaires et finales.

Des plans d'évaluation ont été élaborés, avec un tableau de bord des indicateurs, et une diffusion, qui permettra de vérifier si le projet atteint les objectifs et d'améliorer les résultats dès le premier jour de son activité.

Le projet est durable, grâce à un plan qui l'intègre dans le programme scolaire et le plan européen de développement des écoles et des municipalités, et grâce à une série de projets qui sont destinés à être mis en œuvre dans la continuité, au niveau européen, du projet, d'autres actions politiques (Europe pour les citoyens, par exemple).

Les établissements concernés :

  • Collège International de l’Esplanade Strasbourg, France
  • Istituto di Istruzione Superiore Mosè Bianchi Monza, ITALIE   illustration Erasmus (nord de Milan)
  • Istituto Tecnico Industriale Hensemberger         Monza, ITALIE
  • Istituto Superiore LORENZO FEDERICI           Trescore, ITALIE
  • American Academy Alumni Foundation     Larnaca  , CHYPRES
  • Institut XXV Olimpíada                                     Barcelona, ESPAGNE

Equipe pédagogique : Nathalie DAMBOISE, Yann FRANCHET, Laurence GAST, Sylvie BOURDON-MINIER, Laureen  PARADIS